Clement Meunier

 

 

Né le 2 août 1993 à Nantes:

 

Clément Meunier débute la clarinette à l'âge de 8 ans au Conservatoire de Nantes où il étudie parallèlement la musique classique et le jazz. 
C'est là qu'il co-fonde le quintet "Penta Tonik" qui se produit sur plusieurs scènes nationales de 2006 à 2010 : Europa Jazz, Jazz in Marciac (dans le cadre de l'exposition Nantes et le Jazz), Jazz à Vannes, première partie de Marc Ducret, Carla Bley, Lucky Peterson. Il confirme alors son goût pour le partage et les planches. Il participe à des stages animés par Kenny Baron, Médéric Collignon, Eric Barret, Claudia Solal, Karl Jannuska... 

En quête de nouvelles sonorités, il fonde en 2010 un trio de "Jazz Progressif", "Tripium", pour lequel il compose, tout en cherchant à étendre les possibilités de son instrument (pédales d'effets, boucles...). Il s'investit aussi dans des rencontres plus ponctuelles, souvent sur fond de musiques improvisées, pratiquant aussi en autodidacte les saxophones ténor et soprano.  

Après l'obtention de son Diplôme d'Etudes Musicales (musique classique et jazz) au Conservatoire de Nantes, il part étudier à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU Jazz) où il valide en 2015 son Bachelor. Il y fait naître le projet d'un quintet "OGGY & the Phonics" dont l'ambiance est celle d'un jazz mutant de ce siècle, sans barrière (Revue Action Jazz). OGGY & the phonics a déjà joué sur la scène de Jazz in Marciac, Cully Jazz Festival, RDV de l'Erdre, Budapest Music Center, Suisse Diagonales Jazz, Jazz à Vienne, Label Suisse Festival et a sorti en 2014 l'album ATLAS, en 2017 l'album FOLKLORE IMAGINAIRE, un troisième album est enregistré et sortira prochainement. 

Il intègre aussi le groupe "Lost in Swing" et revisite les grands noms du swing tels que Lionel Hampton, Fats Waller, Benny Goodman, Duke Ellington,Coleman Hawkins et bien d'autres encore. Ils ont joué au Cully Jazz Festival, Montreux Jazz Festival, Jazz à Bern, Ascona Jazz Festival, Jazz in Marciac...

En mai 2016, il part en tournée au Japon avec la chanteuse Susanne Abbuehl avec laquelle il se produira entre autres dans le légendaire club Pit'Inn de Tokyo.

En octobre 2016, il est engagé pour 3 mois par le théâtre du Galpon de Genève pour interpréter une création musicale du compositeur Bruno De Franceschi dans la pièce « LE PARADIS? NON ? MERCI ! » sous la direction artistique de Gabriel Alvarez, en compagnie de la pianiste Géraldine Schenken et du violoniste Ivan Olah.

En septembre 2017, il remporte avec son groupe OGGY & the phonics le 1er prix des TROPHÉES DU SUNSIDE 2017 et le 1er prix du meilleur soliste.

En octobre 2017 , il remporte le premier tremplin JazzContreBand en Suisse avec OGGY & the phonics.

Finaliste en 2018 du RéZZo FOCAL Jazz à Vienne avec OGGY & the phonics.

Ses collaborations avec François Lindemann, Pierre Audétat, Matthieu Michel et plusieurs musiciens du label ECM font de lui un musicien accompli de la scène franco-suisse.